Grands programmes

Projets européens

Le CEN Occitanie peut être monteur, coordinateur et/ou partenaires de projets européens et transfrontaliers. Il apporte sa connaissance, son expertise et son expérience pour la préservation de la biodiversité de la région Occitanie. Nous vous présentons ci-dessous l’ensemble des projets sur lequel il intervient.

Le LIFE Biodiv'Paysanne

Le LIFE Terra Musiva :
Terre de Mosaïque

Ce projet d’une durée de 6 ans (2022/2027) vise à préserver les espaces naturels, la faune et la flore locale de la région, parmi les plus riches de France en termes de biodiversité, menacés par l’artificialisation des milieux, l’intensification de l’agriculture ou la déprise agricole qui laisse les sites à l’abandon.

Ce projet d’une durée de 5 ans (2021/2026), vise à protéger les habitats et les espèces d’intérêt communautaire des garrigues gardoises.

Les projets agroécologiques

Au-delà du LIFE, le CEN Occitanie porte ou est impliqué dans plusieurs projets agroécologiques dans les territoires de la région. Certains de ces projets sont présentés ici :

SUDOE -
Fleurs locales

Infrastructures agroécologiques : RESIFARMS, un projet européen Erasmus+

TerrAES -
Territoires engagées pour la Transition AgroÉcologique Sociale et Solidaire

L’objectif du projet est d’étudier, de définir et d’établir des solutions basées sur la nature à travers l’utilisation de semences autochtones efficaces et rentables dans des contextes tels que les vignobles, les agrosystèmes et les milieux naturels méditerranéen

L’objectif du projet est de promouvoir les services écosystémiques et les enjeux de conservation des espaces semi-naturels et des infrastructures agroécologiques au sein des exploitations agricoles Erasmus+

L’objectif du projet est un accompagnement des collectivités publiques du Gard et de l’Hérault dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets agroécologiques.

Les réseaux d'acteurs

Le CEN Occitanie est membre de plusieurs réseaux d’acteurs afin de contribuer collectivement à la connaissance et/ou à des actions de préservation

Pôle-Relais Lagunes Méditerranéennes

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes est un consortium coordonné par la Tour du Valat en PACA, en partenariat avec le CEN Occitanie et l’Office de l’Environnement de la Corse pour une meilleure reconnaissance des milieux lagunaires de la Méditerranée et une gestion durable de ces espaces qui représentent 130 000 hectares sur l’ensemble des trois régions. Les pôles-relais bénéficient d’un label national de reconnaissance de leur action et, en 2021, leur charte a été renouvelée pour cinq ans.

Projets en lien avec les forêts

Le CEN Occitanie participe à l’amélioration et la valorisation des connaissances sur les vieilles forêts d’Occitanie

Vieilles forêts de plaine

InSylBioS

L’objectif du programme Vieilles forêts de plaine était d’identifier les Réservoirs de Biodiversité Forestière à partir d’une approche descriptive de la structure et l’historique des forêts (présence de dryades naturelles, ancienneté forestière, densité de gros bois vivants et morts, diversité spécifique, diversité d’habitats et de micro-habitats) sur un territoire où l’information n’est pas disponible.

« Mieux comprendre et INtégrer dans les pratiques SYLvicoles le rôle de la BIOdiversité des Sols dans le fonctionnement des forêts du sud du Massif Central », tel est l’objectif fixé par le projet InSylBioS lancé en 2020.

Stratégie régionale relative aux espèces exotiques envahissantes (EEE) Faune d'Occitanie

Vers une meilleure gestion des espèces exotiques envahissantes Faune d’Occitanie

Le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie (CEN Occitanie) anime la stratégie et met en œuvre le plan régional d’actions sur les EEE Faune d’Occitanie. Le projet est soutenu par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL Occitanie) et la Région Occitanie.

Travail sur les zones humides

Préservation de la fonctionnalité d’un réseau de zones humides

Ce programme a pour objectif d’initier des actions de préservation des zones humides situées en tête de trois bassins versants de la partie orientale des Pyrénées.

Il vise trois objectifs principaux :
• Améliorer les connaissances sur la fonctionnalité de ce réseau de zones humides et sur le cortège d’espèces associées afin de mener une gestion adaptée ;
• Mettre en place des actions de gestion permettant l’amélioration de la connectivité entre les populations de Cuivré de la Bistorte ;
• Sensibiliser les usagers du territoire à la gestion des zones humides et à la trame turquoise tant sur le plan de la biodiversité que sur les usages associés.

En ce sens, à l’automne 2021 et 2022, des travaux de réouverture ont permis de rétablir des corridors écologiques dans le secteur du col des Ares entre Puyvalador et Quérigut et au sud du lac de Matemale. Pour limiter l’impact des travaux sur les zones humides, le débardage s’est fait par traction animale.

Fonctionnalité réseau zones humides
Prairie à Bistorte ©Cindy Montech CEN Occitanie

Ce projet a été financé par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse dans le cadre de l’Appel à projet « Eau & Biodiversité », la région Occitanie, la DREAL et par une contribution du réseau d’Electricité de France. Celui-ci repose sur un partenariat très riche entre six acteurs de la protection de l’environnement du territoire : l’ANA-CEN Ariège, la Fédération Aude Claire, le Parc Naturel Régional Pyrénées Catalanes, l’Office National des Forêts, l’Observatoire de la montagne d’Orlu et le CEN Occitanie. L’ONF est également partenaire technique du projet sur les aspects de connectivité et de gestion forestière et pastorale au sein des forêts domaniales et communales soumises.